Intermarché

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, une application mobile gratuite, The Food Life, met en relation les points de vente et les associations locales afin qu’elles puissent récupérer les invendus pour les redistribuer. Fort de plus de 1 850 magasins dans l’Hexagone, Intermarché a décidé de les mobiliser autour de cette démarche anti-gaspillage en les incitant à s’engager et à se référencer sur l’application The Food Life.

 

L’application anti-gaspi

Le 3 février 2016, il y a tout juste 3 ans, les députés français votaient à l’unanimité une proposition de loi visant à interdire aux grandes surfaces de plus de 400 m² de jeter et détruire les invendus alimentaires, tout en les obligeant à signer des conventions de don avec des associations d’aide alimentaire. The Food Life a été lancée l’année suivante afin de faciliter et de mieux organiser les liens entre associations caritatives et grandes surfaces. Aujourd’hui, elle recense et cartographie en France plus de 6 191 supermarchés et plus de 500 associations, des chiffres qui progressent de jour en jour. Pour les associations, c’est un moyen pratique de localiser les supermarchés à contacter si elles souhaitent mettre en place un partenariat. Pour les bénéficiaires ayant besoin de récupérer des denrées alimentaires, c’est une plate-forme qui leur permet de trouver les coordonnées des associations près de chez eux.

TFL

Intermarché, premier partenaire de l’application

Intermarché a souhaité apporter son soutien à l’application à travers un important dispositif de mobilisation de ses points vente, 75% d’entre eux sont référencés. Au-delà de leur propre référencement, 24% des points de vente Intermarché ont d’ores et déjà répertorié les associations d’aides alimentaires locales avec lesquelles ils travaillent, ce qui en fait l’enseigne la plus référencée sur l’appli. Cette initiative contre le gaspillage alimentaire est un engagement majeur de l’enseigne pour que 2019 rime avec « Mieux consommer ».

Comment cela fonctionne ?

1. Les points de vente se référencent sur l’application en créant un compte ou se connectent s’ils ont un compte déjà existant.

2. Les points de vente précisent les associations avec lesquelles ils travaillent (nom, adresse, numéro de téléphone).

3. Grâce à la géolocalisation, les citoyens peuvent repérer les points de vente et les associations locales qui redistribuent les denrées.The Food Life

4. Ils se rendent auprès des associations pour avoir accès gratuitement à des aliments issus des dons (colis alimentaires ou repas préparés).

 

 

Retour aux communiqués de presse

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de ce site et vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus