Intermarché

Intermarché se félicite de la décision du Ministère de la Santé de faire appliquer le Nutri-score et son code à cinq couleurs permettant d’informer les consommateurs de la qualité nutritionnelle des produits alimentaires. Le 27 avril, Intermarché sera la première enseigne de distribution à signer la « charte d’engagement volontaire » élaborée par le gouvernement en collaboration avec la communauté scientifique.

 

Guider le consommateur pour un choix éclairé

En tant que producteurs et commerçants, permettre aux consommateurs de mieux manger chaque jour fait partie des engagements d’Intermarché. Afin de leur permettre de choisir leurs produits de façon éclairée, l’enseigne a toujours été en faveur d’un étiquetage nutritionnel clair et accessible à tous. C’est pourquoi, elle soutient l’étiquetage plébiscité par la communauté scientifique et validé par les consommateurs. Cet affichage devrait apparaître sur les produits à marque propre vendus via son site e-commerce dès le mois de juin 2017. Celui-ci sera étendu progressivement sur les packs des produits vendus en point de vente d’ici la fin de l’année.

logo_nutriscore_medium

Intermarché, précurseur dans l’étiquetage nutritionnel

En 2006, l’enseigne avait été précurseur en lançant le Nutripass, un étiquetage nutritionnel basé sur un code trois couleurs. Au cours des années de débat qui ont suivi, l’enseigne a continué de s’appuyer sur le Nutripass en interne, en tant que véritable outil d’amélioration des recettes. Ce sont ainsi plus de 900 d’entre elles qui ont été retravaillées afin de diminuer les taux de sel, de sucres et de matières grasses :

  • -7 % de sel sur les familles de produits salés,
  • -7 % de sucres sur les familles de produits sucrés,
  • -13 % de matières grasses sur toutes les familles de produits,
  • -26 % d’acides gras saturés sur toutes les familles de produits.

Dans la continuité de ce travail sur le « mieux manger », Intermarché lancera 300 recettes de nouveaux produits (Détox, Les Essentiels, Veggie, Bio, Sans Gluten…) d’ici fin 2017 et, d’ici 2020, reformulera 280 produits afin de les adapter aux besoins nutritionnels des enfants.

Retour aux communiqués de presse

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de ce site et vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus