Les Mousquetaires

La Scopale garde le cap : l’armateur boulonnais lance le Marmouset 3 et va construire deux bateaux supplémentaires

Agromousquetaires

La Scopale, dont la Scapêche – l’armement Mousquetaires – est actionnaire, lance son deuxième sister-ship : le Marmouset 3. Le navire est prêt à prendre la mer, conforté par les performances économiques du Rose de Cascia, qui a tracé en juillet le premier sillage de la Scopale. Le troisième navire, La Trinité, sera opérationnel en décembre. Deux autres bateaux supplémentaires vont entrer en construction.

Le Marmouset 3, deuxième navire de la Scopale a profité de l’expertise des chantiers navals « Manche Industrie Marine » à Dieppe et « Padmos » aux Pays-Bas. À la barre de ce nouveau bateau, les artisans pêcheurs Pierre et Olivier Leprêtre. Ce dernier  étant président du comité des pêches Hauts-de-France. En décembre, la Scopale mettra à la mer, la Trinité, sa troisième unité, destinée au pêcheur d’Étaples Stéphane Fournier.

 

Deux nouveaux bateaux

Forte de la réussite de José Leprêtre sur le Rose de Cascia, qui réalise d’excellentes performances, la Scopale vient de signer la construction de deux bateaux supplémentaires. Ces navires sont également destinés à des pêcheurs d’Etaples : Sébastien et Guillaume Leprêtre ainsi qu’Emmanuel Pochet et Maxime Fait.

Modernes et polyvalents, ces navires seront identiques aux 3 premiers : 19,20 mètres de long, armés pour différents types de pêches artisanales et côtières. Ils pratiqueront une pêche de 48 heures en Manche Est et en mer du Nord. Ils cibleront plusieurs espèces en fonction des saisons : merlan, encornet, seiche, rouget barbet, grondin, maquereau, hareng, sardine, anchois, coquille Saint-Jacques…

Partenariat gagnant – gagnant

Les captures des bateaux Scopale approvisionnent en priorité les rayons marée des Intermarché et des Netto, enseignes du Groupement Les Mousquetaires. Les volumes sont traités par l’unité de filetage Capitaine Houat d’Agromousquetaires, acteur incontournable du développement de l’activité du port de Boulogne-sur-Mer. Ce droit de préférence de la Scapêche assure à l’artisan pêcheur un débouché d’environ un tiers de sa capture au prix du marché.

En investissant dans ces navires en copropriété via la Scopale, la Scapêche bénéficie de l’accès à la ressource locale et aux poissons côtiers qui répondent à une attente grandissante des consommateurs. Elle participe au renouvellement de la flotte, à l’activité des ports et à la sauvegarde de la pêche française.

 

Pêcheur-poissonnier responsable

Fidèles à leur « plan de progrès pour une filière mer durable 2025 », Les Mousquetaires poursuivent l’adaptation de leur flotte sur dix ans. L’objectif est d’arrêter progressivement la pêche ciblée des espèces de grand fond. Pour cela, la Scapêche investit dans de nouveaux navires, plus modernes et aux méthodes de pêche plus diversifiées, avec des artisans français. La mise en place de partenariats avec des pêcheurs artisans, comme la Scopale à Boulogne-sur-Mer ou la Scapak en Bretagne, ainsi que le rachat et la transformation de bateaux s’inscrivent dans cette stratégie de diversification.

Retour aux communiqués de presse

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour mesurer l'audience de ce site et vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus